ecole de musique toulon, cours de piano
     
 
 
 
 
 
menu
 
 

NOUVEAU MATERIAU

 

Paris, 15 novembre 2011

Un nouveau matériau révolutionnaire façonnable à chaud comme du verre


Planches à voile, avions et circuits électroniques ont tous en commun de contenir des résines utilisées pour leur légèreté et leur résistance. Mais, une fois durcies, elles ne peuvent plus être refaçonnées. Seuls quelques composés minéraux, tel le verre, offraient pour l'instant cette possibilité. Associer ces atouts dans un même matériau semblait irréalisable, jusqu'à ce que l'équipe de Ludwik Leibler, chercheur CNRS au Laboratoire « Matière molle et chimie » (CNRS/ESPCI ParisTech) et Professeur associé à l'ESPCI, conçoive une nouvelle classe de composés capable de ce tour de force. Réparable et recyclable, ce matériau inédit est façonnable, de manière réversible et à volonté, à haute température. Et de façon surprenante, il conserve également certaines propriétés propres aux résines organiques ou aux caoutchoucs : il est léger, insoluble et difficilement cassable. Peu coûteux et facile à fabriquer, il pourrait intervenir dans de nombreuses applications industrielles, notamment dans l'automobile, l'aéronautique, le bâtiment, l'électronique et les loisirs. Ces travaux sont publiés le 18 novembre 2011 dans Science.
Remplacer des métaux par des matériaux plus légers mais aussi performants est une nécessité pour de nombreuses industries, comme l'aéronautique, l'automobile, le bâtiment, l'électronique et l'industrie du sport. De par leurs exceptionnelles propriétés de résistance mécanique, thermique et chimique, les matériaux composites à base de résines thermodurcissables sont pour l'instant les plus à même de remplir ce rôle. Mais il est nécessaire de cuire ces résines in situ, avec d'emblée la forme définitive de la pièce à réaliser. En effet, une fois ces résines durcies, le soudage et la réparation deviennent impossibles. De plus, même à chaud, il est inimaginable de refaçonner une pièce à la manière du forgeron ou du verrier.

Car le verre (silice inorganique) est une matière unique : une fois chauffé, il passe d'un état solide à un état liquide de façon très progressive (transition vitreuse), ce qui permet de le façonner à volonté sans avoir recours à des moules. Parvenir à concevoir des matériaux très résistants qui puissent se réparer et être malléables à l'infini, tout comme le verre, est un véritable enjeu à la fois économique et écologique. Il faudrait un matériau capable de s'écouler à chaud tout en étant insoluble et qui n'aurait ni la fragilité, ni la « lourdeur » du verre.

Partant d'ingrédients disponibles et utilisés dans l'industrie (résine époxy, durcisseurs, catalyseurs…), les chercheurs du Laboratoire « Matière molle et chimie » (CNRS/ESPCI ParisTech) ont créé un nouveau matériau organique constitué d'un réseau moléculaire aux propriétés inédites : ce réseau est capable, sous l'action de la chaleur, de se réorganiser sans changer le nombre de liens entre les atomes. Ce matériau inédit passe de l'état liquide à l'état solide ou inversement, comme le verre. Jusqu'à présent, seule la silice et quelques composés minéraux étaient connus pour ce type de comportement. Ce nouveau matériau s'apparente donc à de la silice complètement organique. Il est insoluble même à chaud au-dessus de sa température de transition vitreuse.

De façon remarquable, à température ambiante, il ressemble, selon la composition choisie, à des solides durs ou bien à des solides élastiques mous. Dans les deux cas, il présente les mêmes qualités de légèreté, résistance et insolubilité que les résines thermodurcissables ou les caoutchoucs actuellement utilisés en industrie. Surtout, par rapport à ces derniers, il offre l'avantage d'être façonnable à volonté, réparable et recyclable sous l'action de la chaleur. Cette propriété permet de lui faire subir des transformations par des procédés qui ne sont envisageables ni pour les résines thermodurcissables, ni pour les matières plastiques classiques. Elle permet notamment d'obtenir des formes d'objets qui sont difficiles ou impossibles à obtenir par moulage ou pour lesquels la réalisation d'un moule s'avère trop coûteuse pour la fabrication envisagée.

Utilisé comme base de composites, ce nouveau matériau pourrait ainsi favorablement concurrencer les métaux et trouver de larges applications dans des secteurs aussi divers que l'électronique, l'automobile, la construction, l'aéronautique ou l'imprimerie. Au-delà de ces applications, ces résultats apportent un éclairage inattendu sur une problématique fondamentale : la physique de la transition vitreuse.

DOCUMENT           CNRS           LIEN

 
 
 
 

CHIMIE ET CREATION

 

Chimie et création. Du moléculaire au supramoléculaire.


Structure, propriétés et transformation de la matière inanimée et animée sont les résultats d'interactions entre particules élémentaires formant les atomes, entre atomes édifiant les molécules, entre molécules enfin, conduisant à des architectures supramoléculaires. La chimie moléculaire a pour objet la découverte et la maîtrise des règles qui gouvernent les structures, les propriétés et les transformations des molécules. La chimie supramoléculaire peut être définie comme la chimie " par-delà la molécule ", portant sur les entités organisées, d'une complexité supérieure, qui résultent de l'association de deux ou plusieurs espèces chimiques maintenues ensembles par des forces intermoléculaires. Elles présentent en particulier des phénomènes de reconnaissance moléculaire et sont à la base du traitement de l'information au niveau supramoléculaire. En effet, la formation dirigée d'architectures organisées requiert la mise en oeuvre d'information, en une sorte de programmation moléculaire, établissant ainsi un lien entre la chimie et la science de l'information. Par sa capacité de sans cesse recréer le réel, de s'inventer et se réinventer au fur et à mesure qu'elle se développe, par son pouvoir sur la nature des espèces matérielles et sur les transformations qui permettent de les produire et de les mettre en réaction, la chimie exprime sa faculté créatrice. Le champ de la chimie est l'univers de toutes les espèces moléculaires et supramoléculaires possibles, et celles effectivement présentes dans la nature forment juste un monde parmi tous les mondes possibles en attente d'être créés.

CONFERENCE        CANAL  U                   LIEN

 
 
 
 

LE NITRATE D'AMMONIUM

 

LE  NITRATE  D'AMMONIUM :

Le nitrate d'ammonium est un produit stable à l'air à température ambiante.
•Le nitrate d'ammonium n'est pas inflammable.
•La dissolution du nitrate d'ammonium dans l'eau consomme de l'énergie (endothermique). Le mélange se refroidit.
•Le nitrate d'ammonium se décompose à température élevée. Il se forme un gaz, le protoxyde d'azote. Cette réaction est contrôlable.
•Le nitrate d'ammonium est un oxydant. La réaction avec certains réducteurs libère de l'énergie (exothermique) et cette chaleur réactionnelle peut amorcer la décomposition du nitrate d'ammonium.
 

L'explosion d'un stock de nitrate d'ammonium est possible sous des conditions de confinement et en présence d'une source de chaleur.

VIDEO         CANAL  U          LIEN

 
 
 
 

DE LA CHIMIE DE SYNTHESE A LA BIOLOGIE DE SYNTHESE

 

De la chimie de synthèse à la biologie de synthèse (1)
De la chimie de synthèse à la biologie de synthèse
From Synthetic Chemistry to Synthetic Biology

Conférence internationale
mardi 5 mai 2009
amphithéâtre Maurice Halbwachs
Collège de France
11 place Marcelin-Berthelot - 75005 Paris

CONFERENCE         CANAL  U         LIEN

 

FARGOT-LARGEAULT  Anne

Professeur au Collège de France (Paris, Chaire de philosophie des sciences biologiques et médicales), et médecin spécialiste attaché à l'Assistance Publique de Paris (Créteil, Hôpital Henri Mondor, psychiatrie).

Parcours
- Ancienne élève de l'Ecole Normale Supérieure (Jourdan), agrégée de philosophie, Ph.D. Logic and philosophy of science (Stanford University, 1971),
- Docteur en médecine (Université Paris-XII, 1978), CES de psychiatrie,
- Docteur ès lettres et sciences humaines (Université Paris-X, 1986).

Prix
- 1997 : Chevalier de la Légion d'Honneur.
- 1995 : Prix Grammaticakis-Neuman de Philosophie des Sciences, Institut Universitaire de France, Académie des Sciences.
- 1985 : Premier Prix de l'Association Confrontations psychiatriques, et prix de la Fondation Dagnan-Bouveret, Institut de France, Académie des Sciences, pour son ouvrage : L'homme bioéthique. Pour une déontologie de la recherche sur le vivant (Maloine, 1985).

Spécialités
- Raisonnement diagnostique, logique inductive, statistique et probabilités, procédures heuristiques.
- investigation des liens de causalité, preuves de causalité, explication causale.
- éthique et connaissance, méthodologie de la recherche clinique, éthique de l'investigation bio-médicale, épistémologie biologique, anthropologie bio-médicale.

Particularités
Elle est l'auteur de nombreux articles dans des revues spécialisées nationales et internationales. Elle est l'auteur de plusieurs ouvrages : Causal vs. Teleological Explanation of Behaviour (Stanford University Press, 1971),
L'homme bioéthique. Pour une déontologie de la recherche sur le vivant (Maloine, 1985),
Les causes de la mort. Histoire naturelle et facteurs de risque (Vrin, 1989).
Elle a édité les Actes du premier congrès mondial "Medicine and Philosophy", Paris, 1994 (ESPMH, 1995).
Elle a contribué à plusieurs volumes de la collection "Philosophy & Medicine" (Dordrecht, Kluwer). Elle a également apporté sa contribution à des revues spécialisées comme :
Acta Historiae Rerum Naturalium nec non Technicarum, Archives Internationales de physiologie et de Biochimie, Bioethics, Epistemologia, History and Philosophy of the Life Sciences, Médecine/ Sciences, Prospective & Santé, Recherche en Soins Infirmiers, Recherches sur la philosophie et le langage, Revue de métaphysique et de morale, Sciences Sociales et Santé, etc.

 
 
 
Page : [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 ] Prcdente - Suivante
 
 
 


Accueil - Initiation musicale - Instruments - Solfège - Harmonie - Instruments - Vid�os - Nous contacter - Liens - Mentions légales / Confidentialit�

Initiation musicale Toulon

-

Cours de guitare Toulon

-

Initiation à la musique Toulon

-

Cours de musique Toulon

-

initiation piano Toulon

-

initiation saxophone Toulon

-
initiation flute Toulon
-

initiation guitare Toulon

Google