ecole de musique toulon, cours de piano
     
 
 
 
 
 
menu
 
 

LE CORTEX CEREBRAL.

 

Le cortex cérébral.

L'étude du cortex cérébral a fait d'énormes progrès du fait du développement des biotechnologies appliquées à l'étude des communications cellulaires. Les études sur les excitations pharmacologiques sélectives, la localisation cellulaire des neuromédiateurs du cortex et de leurs récepteurs conduit à compléter la cartographie des cellules nerveuses et à rénover notre connaissance des réseaux neuronaux. La connaissance des circuits neuronaux

progresse de jour en jour grâce au couplage de l'expérimentation animale, de l'électrophysiologie, de la biochimie des neuropeptides et des récepteurs cellulaires. Ces données complétées par l'étude de la génétique des maladies nerveuses, par les expérimentations biogénétiques sont essentielles pour commencer d'appréhender le fonctionnement du cortex et de comprendre les graves problèmes de société engendrés par ses dysfonctionnements.

Générique
1 La haute technologie au service de l'étude du cortex cérébral 2 Localisation cellulaire

des neuromédiateurs du cortex 3 De la cartographie des neuromediateurs aux reseaux neuronaux

de communication et a la fonction 4 Exemple d'une expérimentation CONCLUSION .

                                 CONFERENCE            CANAL  U             LIEN

       

 

 
 
 
 

LE TEMPS DES NEURONES.

 

Le temps des neurones.

Quinze minutes de plongée dans le monde étrange et fascinant de nos cellules nerveuses.

Grâce aux techniques de la microcinématographie, les phénomènes les plus complexes qui se déroulent dans le cerveau sont enfin montrés. Nous voyons naître les cellules nerveuses, nous les voyons grandir, travailler, mourir. Ces images mettent en évidence deux acteurs principaux : les cellules gliales, responsables de l'architecture et du nettoyage du cerveau, et les neurones qui ont pour fonction de communiquer en produisant des signaux. Un voyage dans le moi le plus intime.

                      VIDEO             CANAL  U              LIEN

 

 

 
 
 
 

LE CERVEAU.

 

Le cerveau : de la biologie moléculaire aux sciences cognitives


L'apport de multiples disciplines de recherche, qui incluent la biologie moléculaire, la

physiologie nerveuse, les sciences du comportement et l'anthropologie, converge vers une

conception synthétique des fonctions supérieures du cerveau de l'homme, qui s'inscrit dans

l'emboîtement de multiples évolutions au niveau des gènes, du réseau neuronal, de

l'expérience individuelle et des acquis socioculturels.

                       CONFERENCE          CANAL  U           LIEN

 
 
 
 

VOIR LES CELLULES COMMUNIQUER.

 

 

 Voir les cellules communiquer

Nos cellules "communiquent" chimiquement en échangeant des "molécules-mots" : hormones, neurotransmetteurs, etc. Le dialogue entre neurones dans notre cerveau est ainsi intimement lié à leurs échanges de petites bouffées de neurotransmetteurs de proche à proche. Beaucoup est déjà connu en physiologie et en biologie sur ce domaine, mais il reste encore très mystérieux car nos connaissances sur le sujet sont encore limitées par des difficultés expérimentales. Cela se comprend aisément lorsque l'on sait que ces échanges impliquent seulement quelques milliers de molécules-mots en quelques millièmes de seconde. De même, les neurones étant incapables de stocker leur énergie, ont une activité impliquant un couplage très fin avec le système neurovasculaire qui irrigue le cerveau. En d'autres termes, lorsqu'un neurone "communique avec ses partenaires", il doit simultanément "réclamer" un accroissement du flux sanguin à son voisinage immédiat. C'est précisément cette modulation locale du flux sanguin qui est observée en temps réel par imagerie IRM ou par caméra à positons (PET scan) avec des conséquences importantes en médecine ou en sciences cognitives. Néanmoins, le phénomène observé n'est que le résultat d'un échange de neurotransmetteur, le NO, sous-jacent comme nous le démontrerons au cours de cette conférence. Au cours de cette conférence nous expliquerons comment des électrodes extrêmement petites (entre une vingtaine et une cinquantaine d'entre elles, réunies en faisceau, auraient l'épaisseur d'un seul cheveu humain !) peuvent être utilisées afin de "voir les cellules parler". Nous montrerons ensuite comment les données expérimentales ainsi obtenues permettent de remonter aux mécanismes physicochimiques mis en jeu, c'est-à-dire de "comprendre comment elles parlent". voir le site internet : : http://helene.ens.fr/w3amatore/

   CONFERENCE              CANAL  U                  LIEN

 

 
 
 
Page : [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 ] Prcdente - Suivante
 
 
 


Accueil - Initiation musicale - Instruments - Solfège - Harmonie - Instruments - Vid�os - Nous contacter - Liens - Mentions légales / Confidentialit�

Initiation musicale Toulon

-

Cours de guitare Toulon

-

Initiation à la musique Toulon

-

Cours de musique Toulon

-

initiation piano Toulon

-

initiation saxophone Toulon

-
initiation flute Toulon
-

initiation guitare Toulon

Google